Pierre Génisson joue les quintettes de Mozart et Weber

Pierre Génisson joue les quintettes de Mozart et Weber

10
1180
0
jeudi, 11 mai 2017
Actu

Notre disque du mois de mai est « How I met Mozart » dans lequel le clarinettiste Pierre Génisson interprète les quintettes pour clarinette et cordes de Mozart (K. 581) et de Weber (op.34). Dans un excellent article sur le site on-mag.fr, le critique Michel Jakubowicz est très flatteur à l’égard de cet enregistrement effectué avec le Quartet 212. « Rarement réunis sur un CD ces deux Quintettes pour clarinette et cordes de Mozart et Weber constituent un sommet dans ce genre si spécifique, explique-t-il. Le clarinettiste Pierre Génisson pourvu d’une chaude sonorité et le Quartet 212 parviennent à installer une atmosphère idéale propre à restituer avec une grande justesse les univers de Mozart et de Weber. Une réussite qui permet à cette toute nouvelle version de ces deux chefs-d’œuvre de Mozart et Weber de s’afficher sans problème aux côtés du même couplage discographique réalisé par le clarinettiste Edouard Brunner et le Quatuor Hagen ainsi que celle du clarinettiste Gervase de Peyer et du Melos Ensemble. »

Pierre Génisson

Le disque de Pierre Génisson sort le 26 mai chez le Label Aparté

Qui est Pierre Génisson ?

Né en 1986, Pierre Génisson est l’un des meilleurs représentants de sa génération de l’école des vents français.
Lauréat du Prestigieux Concours International Carl Nielsen, il remporte le 1er Prix et le Prix du public du Concours international Jacques Lancelot de Tokyo en 2014.

Il enregistre ensuite son premier disque Made in France avec le pianiste David Bismuth chez le label Aparté. Salué par la presse, il reçoit notamment un Diapason d’Or et les 4 «ffff » du magazine Télérama.

En 2015, il enregistre le Trio pour clarinette, alto et piano Märchenerzählungen de Schumann avec Adrien Boisseau et Gaspard Dehaene pour le label Oehms.

Pierre Génisson a fait ses études musicales à Marseille, sa ville natale, avant d’intégrer le CRR de Rueil-Malmaison dans la classe de Florent Héau. Il entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de clarinette de Michel Arrignon et dans celles de Claire Désert, Amy Flammer et Jean Sulem pour la musique de chambre. Il obtient les 1er Prix à l’unanimité de clarinette et de musique de chambre. À 21 ans, Pierre Génisson est nommé clarinette solo de l’Orchestre Symphonique de Bretagne dirigé par Olari Elts et Lionel Bringuier. Avec l’OSB, il participe à de nombreux festivals et à de nombreux enregistrements. Il quitte la formation en 2012, et part s’installer à Los Angeles pour se perfectionner à l’University of Southern California auprès du célèbre professeur Yehuda Gilad où il obtient son Artist Diploma.

Parallèlement, Pierre Génisson fait ses débuts sur la scène de la Philharmonie de Berlin dans la Rhapsodie de Debussy et le Double concerto de Bruch. Il est depuis régulièrement invité en tant que soliste par de grands orchestres européens et internationaux (Deutsches Symphonie Orchester-Berlin, le Tokyo Philharmonic Orchestra, Odense Symphony Orchestra, Trondheim Symphony Orchestra, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège…) dirigés notamment par les chefs Emmanuel Krivine, Olari Elts, Krystof Urbansky, Darell Ang, Sacha Goetzel, Krysztof Penderecki, Charles Dutoit, Lionel Bringuier, Yannick Nézet-Seguin, Alexandre Bloch…

Pierre Génisson est par ailleurs invité en soliste dans des salles prestigieuses telles que le Suntory Hall de Tokyo, l’Auditorium de Radio France, l’Odense Konzerthus, la Philharmonie, la Cité de la musique de Paris, la Salle Gaveau, le Art center de Yokosuka. En janvier 2018, il se produira pour la première fois à la Tonhalle Düsseldorf avec le Dusseldörfer Symphoniker.

Entre la France et les Etats-Unis

Passionné de musique de chambre, Pierre Génisson multiplie les rencontres musicales et joue régulièrement dans des festivals européens et internationaux avec des partenaires ou des ensembles tels que Marielle Nordmann, Ophélie Gaillard, Camille Thomas, Geneviève Laurenceau, David Guerrier, Claire Désert, Juliette Hurel, Florent Boffard, David Bismuth, François Chaplin, Nicolas Dautricourt, François Dumont, Karine Deshayes, Delphine Haidan, les quatuors Ebène, Modigliani, 212, Hermès, Van Kuijk, Voce, le Trio Elégiaque …

Pierre Génisson se partage depuis plusieurs années entre les France et les États-Unis. Il se produit régulièrement en soliste dans les villes de New York, Los Angeles, Austin, San Francisco, Philadelphie, Seattle… Il est régulièrement invité à donner des masterclasses en Asie.

Dans la saison 2017/2018, Pierre Génisson sortira donnera en création mondiale le concerto d’Eric Tanguy dont il est dédicataire avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Il fera ses débuts avec l’Orchestre de Düsseldorf, ainsi qu’une tournée au Japon et en Chine. Il sera invité de nombreux festivals européens (France, Allemagne, Hongrie, Autriche…) et se produira en concert aux États-Unis.

Pierre Génisson est lauréat de la Bourse Jeunes Talents de Musique et Vin au Clos Vougeot et des Fondations Banque Populaire et Safran. Il est un représentant actif de la marque Buffet Crampon, et joue des clarinettes «Tradition ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *